Les matériaux de grande diffusion qui sont en général utilisés dans le génie civil et l’habitat sont les plus gros consommateurs d’énergie et les plus gros producteurs de gaz à effet de serre pendant leur production. Cette UE présente les principaux procédés industriels d’élaboration de ces matériaux (ciments, verres, céramiques, aciers) et les stratégies de réduction des consommations d’énergie/émissions de GES de ces procédés. Il faut également trouver des moyens d’économiser les ressources minérales et fossiles et l’énergie en proposant des matériaux alternatifs performants dont le bilan environnemental est favorable. Cet aspect est abordé à travers des exemples dans la recherche et l’industrie.

La maîtrise des matériaux est un des moteurs de l’évolution des civilisations. Les matériaux du patrimoine ont d’abord été créés par l’homme dans un contexte historique précis, puis ils ont évolué dans leur environnement de conservation. Ces matériaux gardent la mémoire de leur origine et de leur évolution, imprimée dans leur structure à toutes les échelles (du nano au macro). Ce sont des témoins de l’histoire qu’il est essentiel de conserver pour les générations futures. Etudier les matériaux du patrimoine aide aussi à anticiper l’évolution des matériaux du présent. Ce cours est donc multi-matériaux et pluridisciplinaire, à cheval entre sciences des matériaux, physico-chimie analytique, sciences humaines et sociales. Il enrichit la culture des étudiants en matériaux et leur donne les outils et exemples pour prévoir et évaluer la durabilité des matériaux en fonction de leur environnement. Il est constitué de cours interactifs s’appuyant sur les connaissances préalables des étudiants, d’un TD de 3h, de séminaires de recherche, et de la réalisation d’un entretien avec un spécialiste du patrimoine (travail en binôme).